Quand j'ai traversé ta vallée,

Un oiseau chantait sur son nid.

Ses petits, sa chère couvée,

Venaient de mourir dans la nuit.

Cependant il chantait l'aurore;

O ma Muse, ne pleurez pas!

A qui perd tout, Dieu reste encore,

Dieu là-haut, l'espoir ici-bas.

 

Extrait de "La Nuit d'août"

Alfred Musset

Fin de Ballade