ENVOI

                                                                                        Ho! que le jour est donc de peine,

                                                                            Ce matin à laver la plaine.

 

Nous avons joue de la flûte

Vous ne nous avez pas écoute.

 

Nous avons chante

Vous n'avez pas dansé

 

Et quand nous avons bien voulu danser

Plus personne ne jouait de la flûte.

 

Aussi depuis notre infortune

Moi je préfère la bonne lune

 

Elle fait se désoler les chiens

Et chanter les crapauds musiciens.

 

Au fond des étangs bénévoles

Elle se répand sans paroles ;

 

Sa tiède nudité

Saigne à perpétuité.

 

Nous avons guidé sans houlettes

Les troupeaux vers nos maisonnettes.

 

Mais les moutons voulaient qu'on les mène à des fêtes

et nous aurons été d'inutiles prophètes.

 

Eux mènent comme à l'abreuvoir

Les troupeaux blancs à l'abattoir.

 

Nous avons bâti sur le sable

Des cathédrales périssables.

 

André Gide

Paludes

 

 

Le coin des Ballades            Accueil            Le coin de la Poésie

De la Poésie sans illustrations ...