La plaine est sombre

 

 La plaine est sombre, elle se dilue dans la nuit.

Noirs, les arbres dressent à l'affût leurs silhouettes de

bandits.

 

Un éclair lacère les ténèbres dans le lointain.

Il pleut à verse. Je suis seul au bord du chemin.

 

Noirs, les arbres guettent. On dirait des bandits

décidés à te garder prisonnière de la nuit.

 

Ismail Kadaré

Le coin des Ballades            Accueil            Le coin de la Poésie

De la Poésie sans illustrations ...