Aussi loin que possible de la vie

Je vis ma vie

et je m'émerveille aux [changements ?]

de mes instants.

Quel est l'enfant que tu apportes

Par la main; et qui pleure

Comme si tout le monde [n'allait] pas

Vers sa demeure ?

Oh, l'automne s'en ira peut-être

Et ce sera l'aube

   

Fernando Pessoa

Le coin des Ballades            Accueil            Le coin de la Poésie

De la Poésie sans illustrations ...