Les rats du cimetière proche,

Midi sonnant,

Bourdonnent dans la cloche.

 

Ils ont mordu le cœur des morts

Et s’engraissent de ses remords.

 

Ils dévorent le ver qui mange tout

Et leur faim dure jusqu’au bout.

 

Ce sont des rats

Mangeant le monde

D’en haut en bas.

 

Extrait de « Chanson de Fou VII», Les Campagnes hallucinées,

Émile Verhaeren.

 

Suite